34ème congrès de la CGT Fapt

Le congrès de la CGT FAPT s’est déroulé du 26 au 30 septembre 2011 à Lille.

Notre défi, qui est aussi le défi de toute la CGT : tenir compte des évolutions du monde du travail et porter des perspectives nouvelles auprès des salariés pour une autre société, plus juste, plus solidaire, pour une autre répartition des richesses créées.
_ Les débats ont eu lieu autour de trois axes majeurs :
– la nécessité de faire émerger les convergences revendicatives entre les salariés des entreprises du secteur des activités postales et de télécommunications, du champ de la communication et plus largement inter-professionnellement.
– le besoin de rendre plus efficace l’ensemble des structures et outils de la fédération : développer les sections syndicales, confirmer le syndicat départemental comme structure de base de la fédération, généralisation de l’activité de masse et diversifiée.
– donner de la qualité à notre pratique syndicale et mettre les salariés au centre des transformations sociales par la démocratie, que ce soit dans la vie démocratique de la CGT, avec des syndiqués acteurs et décideurs, dans des structures syndicales et des instances représentatives du personnel au service de l’activité revendicative.

Vous trouverez : le rapport introductif de Colette Duynslaeger, Secrétaire Générale de la CGT FAPT, la synthèse du Congrès par Frédéric Retourney, les 51 décisions adoptées par le Congrès.

Le rapport d’ouverture par Colette Duynslaeger

La synthèse par Frédéric Retourney

Les 51 décisions
Télécharger le fichier
Télécharger le fichier
Télécharger le fichier