Flash 10/2011

En bref…

Quant la Marine veut couler le bateau du social

Accrochée au bastingage de ses convictions ultra capitalistes Marine Le Pen n’a d’autres perspectives à offrir que l’abandon des 35 heures, la casse du syndicalisme ou la retraite à 65 ans. De la même manière que le papa niait les conséquences du nazisme, la fille nie le progrès social. A travers ses fausses bonnes idées démagogiques c’est la défense du capitalisme qui est propagé et le soutien à la politique sarkosienne.

Français, riches et non taxés !Selon un rapport de l’assemblée nationale, 4800 très riches ménages sont parvenus à ne payer aucun impôt sur le revenu cette année, en faisant jouer les niches fiscales.

Vie nouvelle
m’informe
donc je m’abonne
6 numéros par an
au prix de 14,30€

12ème conférence de l’UFR

Désormais, les sections engagent ou vont engager les débats à partir des questions qui sont soulevées dans le document préparatoire à la conférence. L’actualité, la construction des mobilisations, les revendications, le fonctionnement de la section, les 1000 points de rencontre, notre communication, sans oublier la syndicalisation des retraités seront au centre des échanges. Des dispositions doivent être prises pour réunir un maximum de syndiqués. Les réunions décentralisées sont un des moyens de se rapprocher de leur lieu de vie et de faciliter leur investissement dans l’activité syndicale.

Elections dans la fonction publique et la Poste

La CGT enregistre une progression dans la plupart des ministères. Elle reste stable à 15% dans la Fonction Publique d’Etat et progresse de plus de 2% dans la santé.
Elle recule à la Poste et passe sous la barre des 30% tout en restant 1ère organisation avec 7 points d’avance sur Sud, 2ème organisation. Les agents de France Télécom votent le 22 novembre.

Refuser l’austérité, agir dans l’unité

C’est le mot d’ordre lancé par le dernier comité confédéral national de la CGT avec en perspective toute une batterie de dispositions pour s’adresser aux salariés et construire avec eux de nouvelles mobilisations. Depuis, la rencontre unitaire du 18 novembre a renforcé cette démarche par un appel commun de 5 organisations qui décident de s’adresser ensemble aux salariés pour interpeller le gouvernement, les élus, les chefs d’entreprise au cours de la 1ère quinzaine de décembre avec un temps fort le 13 décembre.
Bien évidemment, les retraités seront de la partie pour mettre en musique leurs revendications spécifiques.
La décision de la commission nationale de notre UFR appellant à une semaine d’action du 12 au 16 décembre pour interpeller les directions de la Poste et de France Télécom partout, tombe bien.
Autre rendez-vous pour les retraités, la 2ème quinzaine de janvier 2012 pour aller toquer à la porte des permanences des députés et leur rappeler nos attentes et ce dans le prolongement de la journée du 6 octobre dernier.

Le nouveau modèle

Hier, c’était le « rêve américain », aujourd’hui, c’est l’Allemagne qui fait office de nouvel « eldorado ». En vérité, la réalité de nos voisins d’outre-rhin est plutôt rude. Chez eux, pas de salaire minimum. 5 millions de jeunes gagnent 400€ par mois, ce qu’il appelle « 1eurojob », c’est-à-dire un emploi payé 1€ de l’heure et ce privilège fait l’admiration de l’hôte de l’Elysée. La retraite est expédiée à l’horizon des 67 ans. Selon un rapport européen, « l’indice social » de la France se situe au 8ème rang en Europe, celui de l’Allemagne végète au 15ème rang. Alors, un modèle l’Allemagne ! Pour le Capital, oui. Pour le reste, vous pouvez le garder !

Fraudes sociales

Sarko défendeur de l’esprit de 1945, c’est une escroquerie venant de celui qui n’a de cesse d’attaquer en permanence ce qui fonde notre pacte social. Il prétend s’engager dans une lutte contre les fraudes sociales en se focalisant sur 4 milliards d’euros qui échapperaient soi-disant aux caisses d’assurance maladie. Les coupables désignés et sanctionnés: les salariés. Mais, pas un mot pour évoquer les 16 milliards manquant et qui relèvent des entreprises. En réalité, c’est un nouveau coup visant à abaisser le niveau de notre protection sociale.

Souscription fédérale : çà démarre bien

Au premier rendez-vous on constate une hausse de plus de 314 carnets vendus de date à date. La souscription rencontre toujours un grand succès chez les retraités comme le montre les résultats des sections de Toulouse et de Lyon par exemple. En nous adressant aux sympathisants, c’est un des moyens de les faire participer financièrement à la lutte.

Je m’informe aussi sur :
Le site internet de l’UCR :
www.ucr.cgt.fr
Le site internet de l’UFR :
www.cgt-fapt.fr

Quand sonne l’hallali sur les pauvres

De Cameron chasseur de manifestants protestataires, mineurs à Sarko karchériseur de banlieue, flics zélés contre les biffins et maire UMP interdisant la glane dans les poubelles de fin de marché, il ne fait pas bon de vivre en dessous de 950 €, seuil de pauvreté et droit à vivre dignement à l’heure de l’outrancière tenue d’un G20 ruisselant d’arrogantes mesures de sécurités, dépenses qui auraient trouvé plus de justification dans la lutte contre l’exclusion

Transports Franciliens : les retraités se mobilisent

Le 17 novembre, les retraités de la région parisienne étaient mobilisés à l’appel des USR pour exiger une amélioration du coût des transports. Un rassemblement était organisé devant le conseil régional ou ce jour là les élus avaient à débattre de la prise en charge des titres de transport. La CGT demande la mise en place d’un titre spécial Senior à demi-tarif, sans conditions d’âge, de ressources.

Du fric pour la guerre

La rigueur ne s’applique pas partout et sur tout. Le budget de la défense progresse et pèse 40 milliards. Ainsi les moyens de mort sont maintenus et renforcés. Les marchands de canons se frottent les mains. Les dépenses d’équipement sont en hausse par contre on supprime des emplois parmi le personnel civil. Quand on s’interroge sur l’idée « ou trouver l’argent ? », il y a sûrement à chercher de ce coté.

Renforcement : appuyons sur l’accélérateur

11 631 FNI réglés au 31 octobre à Cogétise pour 2011, soit 98,6% du total de l’année 2010 et à 156 FNI des 100%. Nous sommes en mesure de les atteindre d’ici la fin de l’année, ainsi que les 12 000 FNI d’ici l’ouverture de la conférence de notre UFR. Dans l’urgence, il faut aller voir les adhérents qui n’ont pas encore payé leur FNI, ceux également à qui la question de l’adhésion à la CGT peut être posée. Cette démarche doit être organisée sur la base d’un plan de travail avec qui va voir qui.

International

La Palestine à l’UNESCO

Elue avec une écrasante majorité, la Palestine rentre enfin à l’UNESCO. C’est une première historique. Elle est reconnue en tant qu’Etat et non comme territoire. En suspendant leur aide à l’UNESCO, les USA remettent en cause un vote démocratique. C’est ainsi que les masquent tombent quant à leur volonté de voir un Etat Palestinien naître un jour.

Grèce : la droite ultra enrôlée dans le gouvernement

Un ex-vice président de la banque centrale européenne pour présider un gouvernement d’union nationale auquel participe des ministres socialiste, de la droite conservatrice et de l’extrême droite, satisfait les banques et l’Union Européenne. A contrario, cette banalisation inquiète, tout comme l’austérité imposée et les rues de la capitale grecque ont résonné le 17 novembre ou plus de 40 000 personnes ont crié avec force leur colère et leur indignation.

Les portugais retrouvent la rue

Le 24 novembre, les portugais redescendent dans la rue lors d’une grève générale et l’appel des deux principaux syndicats pour protester contre la mise en place d’une vague d’austérité en échange d’un prêt du FMI et de l’Union Européenne. Ils seront rejoints par les étudiants et les indignés.

G20 : festival libéral à Cannes

Ce n’est pas une surprise, le plan adopté par les puissants de ce monde va se traduire par des mesures d’austérité, de réduction des dépenses publiques et sociales qui vont peser lourdement sur l’emploi et la croissance et conduire à une régression sans précédent pour les peuples. C’est ce qu’ont voulu dénoncer les 10 000 participants à la manifestation qui a ouvert le G20 et ce malgré un déploiement outrancier des forces de police. La France a chiffré le coût du sommet à 20 millions d’euros !

Télécharger le fichier
Télécharger le fichier