Flash 05-2011

En bref…

Conseils en pauvreté

Frédéric Lefebvre, sous-ministre de la Consommation, le cœur sur la main s’échine à préserver le porte-monnaie et propose de garnir avec intelligence le panier de la ménagère. Avec 20€, il suggère plein « d’idées géniales » aux plus démunis pour bien gérer leur…pauvreté ! Sacrebleu, ces gens là, ne savent pas calculer !

Dans la France du Président des riches
Près de 8 millions de personnes vivent avec moins de 950 euros par mois. Parmi eux, nombre de retraités. Dans le même temps, le total des salaires des patrons du CAC 40 a atteint en 2010, 98,3 millions d’euros, soit une moyenne de 2,46 millions d’euros par dirigeant et 24% de plus qu’en 2009.

Vie nouvelle
m’informe
donc je m’abonne
6 numéros par an
au prix de 14,30€
Profitez de la campagne promotionnelle pour gagner de nouveaux lecteurs

Salaires et pensions : faire converger nos luttes

Face aux multiples hausses des produits de consommation, les 2,1 % d’augmentation de nos pensions ne seront bientôt plus qu’un souvenir. La campagne « salaire » engagée par la CGT et la journée nationale d’action unitaire du 31 mai dans la fonction publique est l’occasion pour les retraités et les actifs de converger ensemble pour gagner du pouvoir d’achat.

Surloyers : la machine à exclure

Tous les locataires de logements sociaux, dont les revenus dépassent légèrement les minima vont voire doubler ou même tripler leur loyer HLM. Cela va toucher 140.000 ménages et parmi eux beaucoup de retraités, qui n’ont pas d’autre possibilité de se loger.

Médicaments: encore des déremboursements

La baisse des remboursements des médicaments à vignette bleue vient d’entrer en vigueur. Avec les franchises, la hausse du ticket modérateur, les français ont de plus en plus de mal à se soigner. Les retraités sont particulièrement touchés, surtout ceux qui ont besoin de soins.

Le travail tue toujours

Le cadre de France Télécom à Mérignac qui s’est immolé par Le feu avait écrit « je suis en trop ». Luc Beal-Rainaldy, secrétaire national du syndicat SNU des inspecteurs du Travail s’est donné la mort. Dans d’autres entreprises, même scénario ou le travail tue. Il est urgent que les employeurs cessent d’ignorer les vraies causes profondes de ces actes de désespoir : la politique de harcèlement et le rythme effréné des restructurations qui broient les services et les salariés.

Le pacte européen: danger !

Les budgets publics et sociaux seraient placés sous la tutelle de l’UE. Ainsi, quelques soient les conditions économiques de chaque pays, les déficits publics ne devraient pas dépasser 4,6% en 2012 et 3% en 2013. La démocratie serait bafouée si le projet constitutionnel passe. Les budgets votés seraient anticonstitutionnels s’ils n’entrent pas dans les objectifs de réduction des déficits. Il y aurait un risque d’étranglement accru des dépenses publiques et de la protection sociale. Les communes et les départements verraient leurs ressources encore plus réduites.

Infos sociales…

Complémentaire santé des postiers fonctionnaires de La Poste:

Payer selon ses moyens, recevoir selon ses besoins, tel était l’acte fondateur de la Sécurité Sociale, qu’en reste t’il aujourd’hui? Les discussions en cours sont à l’opposé : pas de participation de La Poste à la prévoyance. La Poste propose des garanties différentes entre les cadres et les employés, des options à la charge intégrale des postiers, rien pour les retraités. Ce projet de contrat collectif santé concocté par La Poste est inacceptable. Il y aura des répercussions sur la protection sociale des retraités (baisse des garanties, augmentation de leur cotisation). La CGT réclame des garanties santé identiques pour les employés et les cadres, la participation de La Poste à la prévoyance et des mesures pour que les retraités ne soient pas pénalisés. Soutenez l’action de la CGT.

Fonctionnaires : pas si mal aimés que cela

Malgré des décennies de campagnes visant à dénoncer les fonctionnaires comme des privilégiés, une enquête de TNS Sofres montre que 67% des français pensent que les fonctionnaires sont au service du public et 66% que l’état ne leur donne pas les moyens humains, matériels et d’organisation pour remplir leurs missions. Pour 71%, le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite est une mauvaise chose.

Perte d’autonomie : le gouvernement en difficulté

Les intentions du Président de la République visant à faire reposer la perte d’autonomie au profit d’une prise en charge individualisée, privatisée, marchande et assurantielle ne passe pas comme « une lettre à la Poste » dans les débats initiés par le gouvernement là ou ils ont commencé à se tenir. Au contraire, elles suscitent des réactions qui convergent tant sur l’analyse que sur les propositions que porte la CGT. De larges rassemblements sont possibles dès lors ou nos organisations s’en emparent.

Assemblée Générale de la MG: attention danger !

Une nouvelle organisation est en cours visant à séparer le politique de l’opérationnel, c’est un véritable bouleversement qui se prépare, les sections MG deviennent « agences » sans Directeur opérationnel. Suppression de l’accueil, la section devient une boîte aux lettres. Plus de service de proximité pour répondre aux retraités mais un téléphone mobile fera l’affaire! Pire : introduction d’une cotisation en fonction de l’âge, de façon à faire payer à chaque âge le niveau croissant de dépenses de santé. Les plus de 80 ans sont particulièrement menacés avec une forte augmentation de cotisation qui pourrait doubler. Investissons les assemblées de sections, actifs et retraités, pour demander à nos délégués de voter contre ces propositions régressives au regard de toutes les valeurs mutualistes

34ème congrès fédéral et 12ème conférence de l’UFR : ça marche ensemble !

Les documents préparatoires au congrès fédéral sont parvenus aux syndiqués. Ceux de la conférence UFR ne vont pas tarder à suivre, Les débats concomitants sont une chance à saisir pour faire s’exprimer librement et largement les syndiqués retraités.

Sur l’agenda :

16-19 mai : congrès de la CES à Athènes
21-22 mai : face au G8, 34 organisations, dont la CGT se mobilisent
31 mai : journée nationale de mobilisation unitaire pour les salaires dans la fonction publique
Mai et Juin : les débats interdépartementaux et interrégionaux sur la perte d’autonomie sont l’occasion de rassemblements et de constructions unitaires

Je m’informe aussi sur :
Le site internet de l’UCR :
www.ucr.cgt.fr
Le site internet de l’UFR :
www.cgt-fapt.fr

International

Syrie : un pays au bord du chaos

Hôte d’honneur de Sarkozy en 2008, le président Syrien poursuit ses massacres en faisant tirer à l’arme lourde sur les manifestants de Damas. Cette boucherie a déjà coûté la vie à 800 Syriens mais cela n’a pas l’air de gêner les U.S.A. la Turquie et la France qui restent prudents dans leurs condamnations envers un régime qu’ils ont soutenu en partie.

Les Grecs redisent non à l’austérité

Des dizaines de milliers de personnes ont observé une nouvelle grève générale le 11 mai à l’appel des syndicats pour refuser une nouvelle cure imposée par l’Union européenne et le FMI.

Saigner les Portugais

Réduction des retraites, baisse des dépenses de santé et des alloca-tions chômage, privatisation, ces mesures qui découlent d’un plan imposé par l’UE et le FMI en échange d’un prêt financier fait dire à ces derniers que « le plan est dur mais nécessaire et juste ». Tout un symbole !

Derrière les carottes, le bâton …

Malgré la violence et le mépris, les peuples Arabes ne reculent pas et pourtant : 130 morts au Yémen où les manifestants refusent le plan de sortie de crise présenté par leur Président. La contestation ne faiblit pas au Maroc où par dizaines de milliers, le peuple refuse le cumul de la fortune et du pouvoir. La dignité passe par les aspirations démocratiques et sociales et la pression s’accentue sur le Président Algérien alors que les manifestants sont reçus à coups de matraque.

Grande-Bretagne : pas de limite dans l’indécence

Alors que les Anglais en sont à leur deuxième plan de rigueur en quelques mois, le mariage très médiatisé a eu lieu comme si le pays était au mieux financièrement. Ce mariage aura coûté 36 millions d’’euros qui auraient été sans doute mieux dans la poche des salariés et des retraités.

Télécharger le fichier
Télécharger le fichier