Pendant les vacances, CHRONOPOST et DERICHEBOURG tentent de licencier 57 salariés

Des salariés tout simplement exploités.
Depuis bientôt deux ans, les salariés DERICHEBOURG travaillent la nuit sur le HUB de CHILLY MAZARIN dans des conditions déplorables, indignes de CHRONOPOST et des valeurs qu’elle prétend incarner. De nombreux points du contrat, liant CHRONOPOST à DERICHEBOURG, ne sont pas respectés, notamment en matière de santé, de droits de l’Homme et du travail. Les salaires sont collés au SMIC. Les salariés sont méprisés, leurs revendications ne sont jamais entendues. Les négociations n’en ont que le nom.

DERICHEBOURG nous confirme donc qu’il est un véritable prestataire de Dumping social.
Télécharger le fichier