Communiqué presse Fédération CGT FAPT – 29-07-09 – Privatisation de La Poste

Participante au Comité national de défense de La Poste et active dans les Comités locaux, la CGT FAPT réaffirme son refus du projet de Loi de privatisation, appelle à développer et à amplifier l’action et exige un référendum.

Alors que le gouvernement fait preuve d’une extrême frilosité en déclenchant une procédure d’urgence en plein été et se trouve isolé face au refus des postiers et à l’unité syndicale, la population doit pouvoir s’exprimer au travers de la Consultation nationale organisée dans les communes le 03 octobre 2009.

Cette Consultation sera une étape supplémentaire pour exiger du président de la République l’organisation d’un référendum constitutionnel, comme l’article 11 de la nouvelle Constitution le lui permet.

La CGT FAPT appelle, d’ores et déjà, à faire converger les nombreuses luttes qui se développent ces dernières semaines dans les services et les établissements, vers une grande journée nationale d’actions et de manifestations en septembre.

Télécharger le fichier