Flash 04/09

En bref…

Moraliser le capitalisme : quelle connerie !

Contrairement à ce que disent Sarkozy, Strauss Kahn et tout le front des vocalises sur la régulation ou la moralisation du capitalisme, il n’est pas réformable. Il est par nature immoral et amoral. Chaque jour qui passe, ce capitalisme prédateur montre son inhumanité, sa violence contre le monde du travail, les jeunes, les retraités. Combien de souffrances sociales, d’angoisses derrière un système qui laisse un monde en ruine.
Non le capitalisme n’est pas la solution, la solution, c’est nous et le 1er mai, on en fait la démonstration !

Elections à la SNCF: changement de paysage

Les cheminots ont élu leurs représentants le 26 mars, avec un taux de participation de 73,4%. La CGT arrive en tête avec 39,3% des voix, loin devant l’UNSA 18,05% et Sud Rail 17,67%. En outre seule la CGT dépasse les 30% des voix seuil requis pour signer un accord d’entreprise. La direction ne pourra plus passer par dessus l’organisation CGT.

Livret A : l’épargne populaire attaquée

Passé de 4% à 2,5% en février le taux du livret A serait ramené à 1,75% le 1er Mai. Cette décision sera amèrement ressentie par les petits épargnants qui constituent la majorité des possesseurs du livret A. le choix est fait de pénaliser l’épargne populaire alors que le gouvernement apporte son soutien financier aux Banques et à la Bourse.

Dépendance : le risque de la voir livrée aux assurances

Le chantier de la perte d’autonomie lancé en avril 2008 piétine. A la réunion de la CNSA (caisse nationale pour la solidarité et l’autonomie) les syndicats CGT, CFDT, FO, CFE-CGC et 31 organisations se sont alarmés dans un communiqué commun du risque d’une réforme à minima. Ils craignent que des projets de réforme de l’aide à la dépendance, par l’ouverture de places supplémentaires en maison de retraite, et le meilleur remboursement des sommes restant à charge des personnes hébergées, on passe à l’incitation à souscrire une assurance privée pour couvrir le risque.

AGIRC-ARRCO : la CGT ne signe pas l’accord

Ce projet prolonge l’accord de 2003 jusqu’au 31 décembre 2010 et poursuit la dégradation des pensions liquidées et le niveau des droits à retraite en cours d’acquisition. De plus, il n’apporte aucune ressource supplémentaire susceptible d’assurer la pérennité des régimes de retraites complémentaires. De surcroît, le texte veut obliger les pouvoirs publics à mettre en cause dès 2010 l’âge de départ en retraite pour l’ensemble des régimes. Après consultation de ces organisations, la CGT donne un avis négatif au projet patronal.

Infos sociales…

Aides à domicile pour les personnes âgées

Voir NVO du 10 avril 2009, 3 pages y sont consacrées (bénéficiaires, pres- tations…). Pour tous renseignements, prenez contact avec vos syndicats départementaux.

Bonification pour enfants: les hommes sont concernés

Accordée jusque là uniquement aux femmes ayant élevé un ou plusieurs enfants, cette bonification d’une annuité par enfant, soit 2% du montant de la pension sans pouvoir excéder 80%, est possible pour les hommes. Conditions: être né entre le 17 mai 1930 et le 1er janvier 1942, avoir pris sa retraite entre le 17 mai 1990 et le 29 novembre 2001. La CGT a préparé un modèle de requête, pour plus de renseignements, s’adresser à sa section UFR….

TOULOISIRS ?

C’est le nom de l’Association regroupant nationalement le Comité des Loisirs, l’Union des Associations de Tourisme et Culture, et l’activité Voyages d’Azureva. Constituée le 31 mars 2009, elle aura à répondre au Cahier des Charges de La Poste dans le cadre du Guichet National. Son début d’activité est prévu le 1er octobre 2009. Concernant l’implantation des Guichets Locaux, c’est toujours la « nébuleuse » le chiffre de 30 est annoncé, de préférence dans les métropoles régionales, suivant le nombre d’ayants droit, etc…. Sur les 87 COS existant aujourd’hui, cela fait 57 « mort programmée ». Combien pourront résister et quelles prestations de proximité ? A nous de peser pour un budget social répondant aux besoins des postiers actifs et retraités avec le maintien des associations de proximité.

Salaires et pensions : qui dit mieux ?

Le patron du Crédit Agricole émarge 946 000 euros par an. Le PDG de GDF Suez, 3,17 millions d’euros, +15,4% en 1 an, Didier Lombard, PDG de France Télécom, 1,65 million d’euros, + 10,1%. La palme revient au PDG de Danone, 4,279 millions d’euros. Ces gros salaires ne tiennent pas compte bien sur des plus values sur stock-options et autres avantages en nature et bonus divers. Misère de misère, en ces temps de crise, ça ne va pas trop mal pour eux !

Mutuelle Générale

Les assemblées départementales vont se tenir prochainement, c’est l’occasion de porter nos revendications de retraités en matière de protection sociale et de prestations. La MG s’est éloignée de l’esprit mutualiste fondé sur la solidarité intergénérationnelle, pour se diriger vers l’assurantiel, et l’absence d’interlocuteur de proximité avec « ligne claire » est loin de satisfaire les mutualistes. Nous avons de nombreuses réclamations de retraités et d’actifs dont les dossiers traînent plusieurs mois avant d’être traités. L’augmentation chronique des cotisations et la baisse des prestations ne peuvent nous satisfaire. Battons-nous pour une protection sociale de haut niveau pour tous et la participation des employeurs dans son financement.

Renforcement

Pour que toutes les structures s’emparent de la bataille de la syndicalisation, l’UCR invite les USR et les UFR à se rencontrer par département, afin de décider d’un plan de travail pour aller à la rencontre des retraités et poser la question de l’adhésion. Dans ce plan de travail, des endroits seront décidés en commun (cité, quartier, localité, entreprise, lieux de vie..) pour ces rencontres.
Il est proposé de cibler au minimum une initiative de syndicalisation par département. L’UFR Fapt propose à nos sections départementales de se mettre en relation avec les USR afin d’investir les initiatives qui seront décidées.

International

Venezuela : mesures anticrise

Le gouvernement de Hugo Chavez a annoncé un paquet de mesures anticrise censé défendre l’emploi et la production des industries pétrolière et gazière, et préserver les dépenses sociales. Parmi les principales dispositions avancées, figure l’augmentation de 20% du salaire minimum. Le paquet social prévoit également une aide alimentaire qui permet de payer des factures d’eau ou d’électricité, d’acheter des médicaments et des fournitures scolaires.

G20 : Les puissants de la planète se sont retrouvés à Londres pour tenter de rafistoler le capitalisme alors que la crise appelle un autre monde. D’ici 2010, 5000 milliards de dollars seront jetés dans le brasier de la crise par les pays du G20. Toutes ces sommes, ponctionnées sur l’argent des contribuables, ont pour objectif de remettre d’aplomb le système capitalisme afin qu’il fonctionne à nouveau comme un gigantesque aspirateur des richesses mondiales.

OTAN : 1949, l’Europe sort exsangue de la deuxième guerre mondiale qui aura fait plus de 45 millions de morts. L’Union Soviétique a été décisive dans la victoire et sa sphère d’influence s’est accrue. Pour les Etats-Unis c’est l’ennemi numéro un, pour Italie : des millions dans la rue

A l’appel de la CGIL, ils étaient 2,7 millions de manifestants dans les rues de Rome le 4 avril dernier pour protester contre le plan « anticrise » élaboré par le gouvernement de Berlusconi.

Télécharger le fichier