Les CIGAP en grève le 19 mars !

Fermetures des 3 CIGAP : Le monologue antisocial
Sur le dossier de projet de fermeture des trois CIGAP de Maisons-Alfort, Marseille et Orléans, la direction de la DORH est passée en force le 5 mars en votant seule contre l’avis de toutes les organisations syndicales le texte de la CDSP sur la « nouvelle cartographie des CIGAP ». A toutes les étapes du processus elle est restée sourde aux revendications du personnel et de leurs représentants affichant une conception du dialogue social rétrograde: pas de discussions d’avant projet sur l’opportunité et l’impact de ces mesures, CDSP verrouillée aux seules mesures d’accompagnement, pas de réponse à la demande d’ouvertures de négociations après la journée de grève historique du 29 janvier où 80 % du personnel était dans l’action, pas plus de réponses le 17 février après une seconde journée de grève majoritaire etc.…
Il fallait pour la direction de La Poste que le projet passe tel qu’il en avait été décidé sans que l’on puisse en discuter le bien fondé. Pourquoi ? Parce que les motivations qui sous-tendent ces décisions, comme nous l’affirmons depuis le début ne sont pas à rechercher dans le souci d’efficacité du service mais dans les choix politiques et idéologiques de privatisation de La Poste. Massivement, à plusieurs reprises et sans équivoque, le personnel de La Poste s’est exprimé, en revendiquant un service public postal moderne et rénové, contre ce projet qui ne satisfait que M Bailly, et le Président de la République.
Pour la CGT, c’est toujours et plus que jamais:
NON A LA FERMETURE DE CIGAP, NON AUX SUPPRESSIONS D’EMPLOIS
OUI A UN SERVICE DE QUALITE PAR ET POUR LES POSTIERS

Télécharger le fichier