IRCANTEC

Réforme de l’IRCANTECRéforme de l’IRCANTEC
au Journal Officiel du 24 septembre.

UNE REFORME INJUSTE ET DANGEREUSE

Les études officielles réalisées à la demande des organisations syndicales montrent que le régime ne court aucun risque de déficit avant 2020. Au-delà de cette date et pour l’avenir, une augmentation modérée des cotisations suffirait à assurer les versements des
prestations sur la base des droits actuels, sans qu’il soit nécessaire de baisser le niveau des pensions. Mais le gouvernement n’a accepté à aucun moment de discuter à partir de ces études.

Télécharger le fichier